Premières rides : Chouchoutez-les !

Premières rides : Chouchoutez-les !

Certaines guettent l’apparition de leurs premières rides avec inquiétude, d’autres préfèrent se laisser surprendre. On a beau dire, les pattes d’oie ou autres griffes du lion nous préoccupent plus qu’on ne voudrait.

Si l’on se souvient souvent avec émotion de son premier baiser ou de son premier rouge à lèvres, la découverte de la première ride laisse un souvenir beaucoup plus mitigé. « C’était un matin, au printemps dernier, raconte Stéphanie, 30 ans. J’avais fait la fête la veille et, voulant appliquer de l’anticernes pour cacher ma fatigue, je me suis aperçue que j’avais des petits plis sous les yeux. Ca m’a fait un choc. Je prenais conscience que je vieillissais. »

Scientifiquement, on considère que c’est aux alentours des 20/25 ans que débute (mais en douceur) le processus du vieillissement. Au niveau du visage, il commence, en théorie, par le contour des yeux, les sourcils, le front, puis le tour des lèvres, mais ce n’est pas immédiatement visible. Il faut généralement attendre d’avoir passé le cap des 30 ans pour que ce soit marquant.

Conscients du formidable enjeu, les laboratoires de cosmétologie proposent, désormais, des anti-âges pour ces jeunes peaux en quête d’éclat et de bonne mine permanente. Faut-il pour autant se précipiter sur ces soins spécifiques ?

Le problème est complexe. En effet, nous ne sommes pas égales devant la ride. « Cela dépend vraiment des individus !, explique Marie Serre, dermatologue. Le processus de l’apparition des rides relève de facteurs génétiques (finesse et couleur de la peau, structure osseuse héritées de son père ou de sa mère), mais aussi, et surtout, de facteurs environnementaux. »

Notre mode de vie conditionne l’« évolution » de notre visage. Le soleil en est la meilleure preuve. En excitant les enzymes de destruction des fibres élastiques, il serait responsable de 90 % du vieillissement cutané. Les éléments toxiques, tels l’alcool et le tabac, entrent également en jeu : en agissant sur la micro-circulation, ils empêchent une irrigation normale de la peau. Un mauvais équilibre alimentaire intervient enfin, des carences en vitamines (A, E, C), en micro-nutriments (sélénium, zinc ou encore omégas 3 et 6) rendraient la peau plus sensible aux ravages du temps. À tout cela, on peut aussi ajouter le manque de sommeil (la régénération des tissus se fait surtout lorsqu’on dort), le stress (qui entraîne une tension des muscles risquant de casser les tissus élastiques), les expressions du visage.

Si cette énumération peut faire frémir, il n’y a toutefois pas de quoi paniquer : à 30 ans, on parle de « rides d’expression » et non de « rides de vieillesse ». « Les rides d’expression apparaissent aux endroits où la peau est accrochée aux muscles et à la structure osseuse, précise Anne Clément, directrice scientifique chez Dr Pierre Ricaud. Contrairement aux rides de vieillesse qui sont dues à l’aplatissement de la jonction entre le derme et l’épiderme. » Autrement dit, ces petites ridules ne sont autres que les témoins de nos fous-rires ou de notre tendance à froncer les sourcils. Bref, elles sont les miroirs de nos vies.

Bonnes habitudes et bons gestes pour limiter l’apparition des rides

Autant prendre tout de suite les vrais bons réflexes.

Je me démaquille tous les soirs. Bon, d’accord, quand vous rentrez très tard, vous n’en avez pas forcément envie. Rappel : une peau mal démaquillée est mal oxygénée, ce qui favorise l’apparition des rides et des points noirs.

 J’utilise un produit spécifique. L’idéal est, bien sûr, d’appliquer un antirides spécial premières rides : ni trop gras ni trop concentrés, les nouveaux produits sont formulés spécialement pour les peaux jeunes. Par rapport aux crèmes hydratantes traditionnelles, ils sont enrichis en produits actifs (rétinoldéides, vitamine C.) qui permettent à la peau de se régénérer.

Questions pour arrêter de se sentir froissée

 Quelle est la différence entre un antirides et un anti-âge ?

On les confond souvent, et pourtant ils sont bien différents. Un antirides se contente de cibler les sillons, en utilisant des actifs tels le rétinol ou les AHA. Tandis que l’anti-âge agit plus globalement sur les rides, la perte d’éclat, le relâchement de la peau.

 Est-ce que je peux emprunter la crème de maman ?

Pourquoi pas, mais ça coûte plus cher et ça ne sert à rien ! Et vous risquez de ressentir une sensation (désagréable) de tiraillement, voire d’échauffement : en effet, les produits sont étudiés pour répondre à des besoins physiologiques qui diffèrent en fonction de l’âge.

traitement premiere rides

Related Posts

Enfin fière de mes seins

Enfin fière de mes seins

Profitez du soleil en toute sécurité

Profitez du soleil en toute sécurité

Mon teint ? Toujours parfait !

Mon teint ? Toujours parfait !

Conseils pour avoir bonne mine le matin

Conseils pour avoir bonne mine le matin

Qui sommes nous ?

Ce guide féminin s’engage à présenter quotidiennement des conseils beauté et des guides pratiques pour prendre soins de son corps et préserver son équilibre psychique.

Nos spécialistes mode vous présenteraient chaque semaine les  créations des grandes maisons de couture et les dernières tendances des vêtements, chaussures et accessoires féminins.