Prendre confiance en soi, c’est possible

Prendre confiance en soi, c’est possible

Pas facile d’avoir confiance en soi quand une petite voix intérieure vous susurre à l’oreille : ” T’es vraiment trop nulle, tu n’y arriveras jamais. ” Alors si vous avez décidé de lui tordre le cou une bonne fois pour toutes, suivez nos conseils.

La confiance en soi, c’est cette petite voix intérieure qui nous assure qu’on a toutes les capacités pour faire face, pour aller vers les autres, qu’on va y arriver, que chaque petit défi quotidien est réalisable. C’est un sentiment indissociable de l’estime de soi : ” J’ai une certaine valeur, je peux donc y arriver aussi bien, sinon mieux que n’importe qui d’autre. ” Oui, mais comment s’y prendre quand la petite voix susurre plutôt un truc du genre : ” Je suis nulle, je vais encore échouer et ce sera bien fait pour moi, moi qui ne suis bonne à rien ” ?

Qu’est-ce qui fait qu’une personne sera dotée de cette assurance qui permet d’aller de l’avant, et qu’une autre, au contraire, souffrira de ce réel handicap qu’est le manque de confiance en soi ?

Sans cette maîtrise propre aux gens qui sont bien dans leur peau, difficile de s’épanouir et de libérer ses compétences. La confiance en soi apparaît bien comme un ingrédient indispensable à la réussite personnelle et professionnelle. Les spécialistes sont d’accord : l’image que l’on a de soi, bonne ou mauvaise, se forge pendant l’enfance, en grande partie au travers de nos parents qui sont les premiers miroirs de nous-mêmes. Est-ce à dire que si cette étape est ratée, c’est peine perdue, qu’il n’y a rien à faire ? Heureusement, non ! La confiance en soi, ça s’acquiert à tout âge, ça se travaille, ça se développe, et ça s’entretient au quotidien. La force est en chacun de nous.

gagner confiance en soi

1 ere étape pour prendre confiance en soi : s’aimer avec un grand A

” J’ai toujours été très timide. Dès que je dois m’exprimer en public, je rougis, je bafouille, je perds mes moyens. Et j’ai du mal à cacher mes émotions. J’ai beau me raisonner, essayer de relativiser, rien n’y fait. C’est comme si j’avais peur de dévoiler la personne que je suis vraiment, avec mes imperfections et mes défauts. En fait, j’ai honte de moi. J’ai toujours le sentiment que les autres ont quelque chose de plus que moi, que je ne serai jamais à la hauteur “, confie Carole, 26 ans. Pourquoi est-il si important de s’aimer pour prendre confiance en soi ? Parce que ce qui pourrait ressembler à de l’égocentrisme est en réalité une condition sine qua non qui nous permet justement d’accepter nos défauts et nos défaillances, d’être indulgent envers nos fautes, et de surmonter nos échecs. Une petite dose de narcissisme est donc bénéfique. Point important : cet amour de soi est inconditionnel car il ne dépend pas de nos performances. Même au plus creux de la vague, au moment où votre ” self-esteem ” est au plus bas, c’est la petite voix intérieure et bienveillante qui vous empêche de passer du découragement au désespoir. Encore faut-il se croire digne de cet amour inconditionnel.

Parce que je le vaux bien

Comme le dit la publicité pour une célèbre marque de cosmétiques, rien n’est trop beau, ni trop bon pour moi, car je suis une personne unique et importante à mes propres yeux. La confiance en soi passe nécessairement par une bonne estime de soi. Mais comment s’estimer ? En s’évaluant pour prendre conscience de sa propre valeur. C’est à ce niveau-là que les lacunes sont les plus fréquentes. Jean a toujours pensé qu’il fallait rester modeste en toutes circonstances. Mais à force de minorer ses compétences pourtant avérées, il a fini par donner de lui une image de loser dans le cadre de son travail, aux yeux de ses collègues puis, finalement, à lui-même. ” Ce type de comportement est pourtant fréquent. À moins d’être mégalo, on a souvent du mal à percevoir et à accepter nos propres qualités “, explique Martine Teillac, psychanalyste. Un bon exercice pour s’en rendre compte : demander à une personne proche et de confiance de nous dresser la liste de nos qualités. À l’image du corbeau de La Fontaine, il y a fort à parier que vous aurez instantanément envie de montrer votre belle voix et de confirmer, au renard et à vous-même, que vous avez tous ces atouts dont il parle et bien d’autres encore.

Mickaëlle Bensoussan

Related Posts

Enfin fière de mes seins

Enfin fière de mes seins

Mon enfant a des problèmes à l’école

Mon enfant a des problèmes à l’école

Coiffure : J’ai envie de changer de tête

Coiffure : J’ai envie de changer de tête

Je suis jalouse, et ça me stimule !

Je suis jalouse, et ça me stimule !

Qui sommes nous ?

Ce guide féminin s’engage à présenter quotidiennement des conseils beauté et des guides pratiques pour prendre soins de son corps et préserver son équilibre psychique.

Nos spécialistes mode vous présenteraient chaque semaine les  créations des grandes maisons de couture et les dernières tendances des vêtements, chaussures et accessoires féminins.